top of page
loading-gif.gif
  • tanitagency

Le juste milieu dans chaque situation

Propos recueillis par Philippe Judenne


Quand vous réagissez à partir de ces perturbations émotionnelles et à un niveau d’anxiété important, vous devenez aveugle, partial et saisissez les choses conformément à ces niveaux émotionnels. Concrètement, un esprit calme, apaisé et clair devra faire attention de ne pas suivre ces émotions et ces états de peur pour rester dans la vérité de la situation, la pleine conscience de l’instant.



Comment la Voie du Milieu peut-elle aider à prendre soin des autres ?


La Voie du Milieu est un état d’esprit qui s’élève à partir de la quiétude et de la clarté du mental. Lorsque l’esprit est vraiment apaisé et que vous faites face à une situation difficile, vous ne donnez pas de prise à la peur ni à des excitations émotionnelles. Dans le cas contraire, on arrive rapidement à des extrêmes où les émotions et la peur rétrécissent votre perception, et vous perdez le contact de la vérité du moment et de la situation. Quand vous réagissez à partir de ces perturbations émotionnelles et à un niveau d’anxiété important, vous devenez aveugle, partial et saisissez les choses conformément à ces niveaux émotionnels. Concrètement, un esprit calme, apaisé et clair devra faire attention de ne pas suivre ces émotions et ces états de peur pour rester dans la vérité de la situation, la pleine conscience de l’instant. Ainsi, vous écoutez et comprenez mieux la personne en face de vous, parce que vous n’êtes pas en conflit avec elle, qu’elle soit en train de faire quelque chose de mal ou bien de vous insulter.

Il arrive que nous nous questionnions par rapport à une situation : « Que dois-je faire ? Aller dans cette direction, ou celle-ci ? » Ou encore : « Comment comprendre cela ? », alors que nous nous sentons calmes et apaisés. Eh bien, non ! Si vous êtes vraiment calme et clair, pourquoi vous posez-vous toutes ces questions ? Il n’y a aucune raison. C’est qu’il existe en fait un petit niveau de peur et d’agitation. Si vous êtes vraiment calme et clair, vous savez ce que vous pouvez faire, vous savez ce que vous ne pouvez pas faire, et vous savez comment faire ce que vous pouvez. C’est une conscience, une présence qui s’établit. Lorsque je me déplace dans des zones touchées par des catastrophes naturelles ou des conflits, je sais exactement ce qui ce passe : des populations font face à des problèmes très lourds, pas d’eau, pas de conditions d’hygiène, certains meurent. Je reste calme à chaque instant et je vois ce que je peux faire, ce que je ne peux pas faire. Je suis capable de rester centré et de faire beaucoup de choses. Je ne me stresse pas. Cela ne sert à rien, voyez-vous ? C’est encore revenir à la Voie du Milieu en situation de crise. Après le tremblement de terre au Népal, nous avons fait tellement de choses en deux ans ! Mais sans peur, ni stress, et dans la joie.


À vous entendre, cette pratique de la Voie du Milieu peut-elle aussi aider à faire des choix difficiles, comme voter pour élire un candidat à une responsabilité politique ?


Bien sûr ! D’abord, il y a votre jugement, votre confusion et votre frustration due au fait de ne pas pouvoir faire vraiment confiance à un candidat. Tout cela est stressant et va rendre la décision difficile. La première question à se poser est donc de savoir si on est tendu sur le sujet et la seconde est de se demander comment je peux approcher le problème. Comprenez-vous ? Vous voyez ensuite ce que vous pouvez faire ou ne pas faire. La Voie du Milieu montre une vue panoramique : cet univers, cette planète sont remplis d’activités, ces pays sont remplis d’opinions de toutes sortes. L’histoire d’il y a cent ans est différente, aujourd’hui est une autre époque, pourquoi se tendre à ce sujet ? Cela va disparaître de toute façon. Vous ne pouvez pas contrôler les politiciens, pas plus que les dictateurs et les empereurs du passé. Si votre ligne d’action est d’agir avec sagesse, alors il n’y aura pas de problèmes.


Cet article est paru dans Sagesses Bouddhistes n°07 (ETE 2018)


 

La Voie du Milieu est un état d’esprit qui s’élève à partir de la quiétude et de la clarté du mental. Lorsque l’esprit est vraiment apaisé et que vous faites face à une situation difficile, vous ne donnez pas de prise à la peur ni à des excitations émotionnelles.
Bhante Yatirawana Wimala © Philippe Judenne

Bhante Yatirawana Wimala a été ordonné moine au Sri Lanka à l’âge de 13 ans. Il a été missionné aux États-Unis et au Canada, et a fondé des centres de bouddhisme theravada à Nairobi (Kenya) et à Prague (République tchèque). Homme d’une douceur, d’un calme et d’une présence imperturbables, il est à l’origine de nombreux projets humanitaires en Afrique et en Asie, et joue actuellement un rôle de médiateur dans la situation complexe de la Birmanie.








Comentarios


bottom of page